Loading...
TECHNOLOGIES2018-09-23T16:58:04+00:00

SPECIFICITÉS

L’aluminium est un élément chimique, de symbole Al et de numéro atomique 13. C’est un élément important sur la planète Terre avec 1,5 % de la masse totale en élément Al. C’est un métal argenté et malléable. Il est remarquable pour sa résistance à l’oxydation et sa faible densité.

En fait, il est très oxydable mais à l’air, il se forme une couche de quelques micromètres d’oxyde d’aluminium (Al2O3) imperméable qui protège le reste du métal et qui se reforme très rapidement. On parle alors d’une protection cinétique (contrairement à la protection thermodynamique car il est très oxydable).

Il est principalement extrait d’un minerai appelé bauxite où il est présent sous forme d’oxyde hydraté dont on extrait l’alumine (Al2O3). Il pourrait également être extrait d’autres minéraux : néphéline, leucite, sillimanite, andalousite, muscovite.

UTILISATIONS

L’aluminium est employé dans beaucoup d’industries pour faire de nombreux produits différents et il est très important pour l’économie mondiale. La Chine est un important pays producteur loin derrière l’Amérique du Nord (États-Unis et Canada).

Les composants structuraux faits à partir d’aluminium sont essentiels à l’industrie aérospatiale et très importants dans d’autres secteurs du transport et de la construction où sa faible densité, sa longévité et sa résistance sont nécessaires, par exemple dans la réalisation de portails aluminium.

L’ALUMINIUM EN QUELQUES DATES

C’est en 1825 que le chimiste Danois Hans Christian OERSTED isola l’aluminium pour la première fois, par une réaction chimique impliquant un amalgame au potassium.
Entre 1827 et 1845, le chimiste Allemand Friedrich WOHLER améliora le procédé d’OERSTED en utilisant le potassium métallique. Il fut le premier à mesurer la densité de l’aluminium et à montrer sa légéreté.
En 1854 en France, Henri SAINTE-CLAIRE DEVILLE obtint un métal (chlorure double d’aluminium et de sodium) réduit par le sodium. Aidé par le soutien financier de Napoléon III, DEVILLE créa une usine expérimentale et présenta l’aluminium pur lors de l’Exposition Internationale de Paris en 1855.
En 1855, on peut découvrir à l’exposition universelle de Paris, un lingot d’aluminium produit par Deville, à côté d’un lingot d’argent. Le nouveau métal suscite des réactions enthousiastes.
En 1886, Charles Martin HALL et Paul HEROULT mettent au point une méthode pour l’extraction de l’aluminium de l’alumine au moyen de l’électrolyse.

PROPRIÉTÉS PHYSIQUES

L’aluminium est un métal mou, léger, mais résistant avec un aspect argent-gris mat, dû à une mince couche d’oxydation de cinq à dix nanomètres qui se forme rapidement quand on l’expose à l’air et qui empêche la corrosion de progresser dans des conditions normales d’exposition chimiques.
Ce film composé d’alumine se forme spontanément très rapidement quand l’aluminium est mis en contact avec un milieu oxydant comme l’oxygène de l’air.
À la différence de la plupart des métaux, il est utilisable même s’il est oxydé en surface.

LE MINERAI DE L’ALUMINIUM

La bauxite est le minerai le plus utilisé pour obtenir de l’alumine, matière intermédiaire nécessaire à la fabrication de l’aluminium. Elle a été découverte par Pierre BERTHIER EN 1821 aux Baux-de-Provence, d’où son nom.
Cet important minerai d’aluminium est composé d’oxyde d’aluminium hydraté (40 à 60 %), mélangé à de la silice et à de l’oxyde de fer donnant cette couleur rouge caractéristique.

COMPOSITIONS

La bauxite est formée par l’altération rapide des roches granitiques en climat chaud et humide, c’est pour cela que les principaux gisements de bauxite sont situés dans les contrées tropicales.
On exploite aujourd’hui la bauxite en grandes quantités en Australie, en Guinée et en Jamaïque.

On en distingue deux types : la karst et la latéritique.
Elles sont constituées de minéraux de la famille des hydroxydes et oxydes d’aluminium, des hydroxydes et des oxydes de fer, des minéraux de titane, des minéraux argileux.

LE LAMINAGE

Le laminage permet d’obtenir des tôles ou bandes d’aluminium, pour la fabrication de tous les produits alliant la légèreté à de grandes qualités de surface et nécessitant des propriétés mécaniques performantes.
Issue de la première fusion ou du recyclage, une plaque d’aluminium fait l’objet d’un premier laminage à chaud, puis d’un laminage à froid, afin d’obtenir une épaisseur pouvant atteindre 6 microns (papier d’aluminium).
Pour cela, la bande est écrasée entre deux cylindres plusieurs fois. Chaque passe permet de diviser l’épaisseur par deux.

LE FILAGE

Le filage de l’aluminium permet d’obtenir des profilés de sections et de formes variées, en fonction de leur application. Les profilés sont concus de manière à intégrer un grand nombre de fonctions facilitant leur utilisation.
• FILIERE : La filière est l’outil creux qui va donner la forme de la section du profilé. Sa fabrication demande une précision de l’ordre du centième de millimètre et est réalisée par les méthodes les plus modernes, mais l’ultime réglage est réalisé à la main.
• BILLETTE : Le filage consiste à une opération d’extrusion des billettes d’aluminium : une presse hydraulique pousse une billette cylindrique au travers d’une filière. Chaque billette fournit un ou plusieurs profilés dont la longueur peut atteindre 50 mètres, et qui sont recoupés à la dimension demandée.
• PROFILE : La diversité des formes réalisables autorise des solutions techniques nouvelles. Le profilé d’aluminium connaît un nombre d’applications grandissant dans tous les secteurs industriels et artisanal, notamment les portails aluminium.

SPÉCIFICITÉS DE L’ALUMINIUM

Grâce à ses caractéristiques techniques, l’aluminium se prête particulièrement bien :
• Aux usinages de toutes natures : perçage, tournage, fraisage, sciage …
• Aux techniques de mise en forme : forgeage, emboutissage, repoussage, pliage, moulurage, cintrage, étirage …
• Aux assemblages variés : vissage, clippage, rivetage, soudage, brasage, collage …

DIFFERENTES TECHNIQUES

SOUDAGE : En associant des tôles et des profilés aluminium par un procédé de soudage, on obtient des structures de très bonne rigidité globale et locale, en minimisant le poids de métal utilisé. Le soudage est principalement utilisé dans la construction aéronautique, navale et dans les transports. Il a aujourd’hui largement sa place dans l’artisanat, nottament pour la fabrication de portails aluminium.
CLIPPAGE : La technique du clippage est couramment utilisée dans les menuiseries aluminium pour la fixation des vitrages, des joints et des capots de protection.
Le clippage permet un montage et un démontage aisé, notamment pour la réalisation des menuiseries et pour le changement des vitres.
EMBOITEMENT : Un des avantages des profilés aluminium est d’incorporer directement dans leur conception, les éléments d’assemblages qui ne nécessiteront pas d’autre pièce. Un simple emboîtement suffit à rendre plusieurs pièces solidaires entre elles, avec ou non des possibilités de mouvement.

DÉFINITION

Le thermolaquage est une opération de traitement de surface qui consiste à appliquer une peinture poudre sur une pièce métallique galvanisée ou non ayant subi une préparation préalable, puis à cuire au four ce revêtement.

LES ÉTAPES

La qualité du thermolaquage dépend d’abord de la qualité de la préparation de la surface galvanisée avant poudrage : traitement de la surface par procédé chimique (chromatation), puis des caractéristiques techniques de la poudre.

Après séchage de la pièce à traiter, un poudrage manuel ou automatique est réalisé à la couleur choisie, suivi d’une cuisson au four à 180 °C. Le respect de la courbe de cuisson assure la tenue au choc, au pliage, à l’emboutissage.

L’utilisation d’une peinture poudre polyester qualité architecturale permet d’offrir les meilleures caractéristiques de tenue aux atmosphères extérieures (Résistance aux UV et aux intempéries).

UN CHOIX DE COULEUR INFINI

Ce nuancier est proposé à titre informatif, les couleurs pouvant varier en fonction de votre écran et de votre imprimante.
Il vous permettra de choisir la couleur de votre future réalisation en harmonie avec votre habitation et votre environnement.
L’utilisation d’un nuancier RAL agréé est indispensable pour le choix final de la teinte.

Nos partenaires

BGS ALU s’est entouré des meilleurs fournisseurs du secteur pour vous fournir une large game de produits professionnels  adaptées à vos besoins!

Besoin d'informations?!
N'hésitez pas à nous contacter!

NOM *
PRENOM *
EMAIL *
TELEPHONE

SUJET

VOTRE MESSAGE